Actualités du marché du vin

Pour l’investissement vin, la bourse du vin londonienne, Liv-Ex, dont Patrimoine Grands crus est membre est un outil précieux. Le Liv-Ex dispose de différents indices composés essentiellement des grands noms viticoles français. Pour autant, sa valorisation mensuelle se fait en livres sterling, et influence son cours dans une autre devise comme l’euro, le dollar ou le yen. Continuer la lecture

Heureux et optimistes peuvent être les collectionneurs et amateurs de vin, ce nouveau millésime de Bordeaux est sur la bonne voie pour être remarquable. Philippe Dhalluin, directeur de Mouton Rothschild, estime que si les conditions restent sur la lignée des dernières semaines, les châteaux bordelais vont être capables de proposer d’excellentes bouteilles au public. Continuer la lecture

Au moment des sorties en primeur des Bordeaux 2010, le marché avait atteint son pic, qui rétrospectivement était une montagne, avant de revenir vers des niveaux plus modestes et plus logiques. Il faut dire que le marché chinois avait créé une bulle spéculative qui n’avait rien de très bon, mis à part des gains à très court terme dont certains ont su tirer profit. Continuer la lecture

Le gourou du marché, Robert Parker, doit annoncer ses changements de notes au cours de sa rétrospective sur le millésime 2005, considéré pour le moment comme la cuvée du millénaire. Cette fin du mois de juin est cochée sur les agendas des professionnels du vin comme une période de mouvements potentiels sur certaines références bordelaises. Continuer la lecture

Les beaux jours sont de retour et voilà que les premiers espoirs d’un millésime de Bordeaux parfait surgissent, ou ressurgissent. Alors que les dernières années n’avaient rien présagé de bon, la cuvée 2014 avait fait de belles promesses qui semblent être tenues, étant donné les premières critiques concernant le millésime. Mais maintenant que la campagne de primeurs est passée, place à l’avenir ! Place au millésime 2015 et à ses premiers pronostics. Continuer la lecture

C’est une nouvelle qui fait du bruit et qui est officielle : Robert Parker, connu comme le plus influent des critiques de grands vins, a annoncé qu’il se retirait des campagnes primeurs, et ce dès cette année. Ce rôle incombera désormais à un autre membre de sa société, Wine Advocate, Neil Martin. Continuer la lecture

Comme dans tout cycle, il existe un début et une fin. Et la fin d’un cycle négatif pour le marché des grands vins était attendue depuis de longs mois avant que les courbes ne commencent à s’inverser depuis l’été dernier. Aujourd’hui, l’optimisme est de rigueur à Bordeaux, ce qui est une excellente nouvelle car la place bordelaise n’est autre qu’un moteur pour le marché des grands vins en général. Continuer la lecture

Alors que la France annonce des chiffres en baisse à l’export concernant le marché du vin pour 2014, le bilan n’est pas tout à fait le même en Espagne. Les ventes de vin de Rioja ont connu une belle année, dans la lignée de la croissance engendrée depuis 2013. Ainsi, ce sont 281 millions de litres de vin de Rioja qui ont été vendus l’an dernier avec des chiffres à l’export en hausse de 3,5%. Continuer la lecture

C’est mathématique : une baisse du volume de production entraîne forcément une baisse du chiffre d’affaires généré, sauf à augmenter les prix. Malgré cela, pour la quatrième année consécutive, la France atteint un niveau d’exportation de vin élevé de plus de 10 milliards d’euros ; les petits volumes pèsent cependant et les vignerons français se retrouvent en face d’une rude compétition internationale. Continuer la lecture

Le millésime Bordeaux 2005 connait un véritable succès et entraîne dans son sillage le marché de l’investissement vin dans son ensemble. Après des mois et des mois de baisses consécutives, le marché reprend des couleurs depuis la rentrée scolaire 2014, si bien qu’en ce début d’année 2015 les chiffres continuent leur ascension, poussés par leur élan depuis un semestre. Continuer la lecture

Alors que l’on observe un rétrécissement des variétés de raisin cultivées, le constat est simple et sans appel : le monde vinicole s’homogénéise avec l’internationalisation. La diversité ne semble plus au rendez-vous alors que de plus en plus de pays produisent des vins intéressants pour les consommateurs. La faute à qui ? A personne, mais tout simplement les goûts qui varient de moins en moins d’un amateur à l’autre. Continuer la lecture

C’est une utopie qui commence à devenir réalité. Et si les campagnes de vin en primeur disparaissaient ? Tout est aujourd’hui possible étant donné les caractéristiques du marché du vin et l’évolution des campagnes de primeur depuis plusieurs années. Certains parlent déjà de la dernière campagne pour le millésime 2014… Continuer la lecture

La production mondiale de vin est en baisse face à une demande croissante : on peut sans doute s’attendre à un syndrome d’une hausse des prix à court et moyen termes. C’est ce qui est en train de se passer sur le marché du vin, et d’un point de vue investissement : c’est le moment d’investir ! Continuer la lecture

La saison des vendanges commence à Bordeaux, alors que les régions champenoises et rhodaniennes ont déjà lancé les hostilités quelques jours auparavant. C’est au tour des vignobles produisant du vin blanc sec à Bordeaux de commencer à récupérer les grappes de raisin. Les vignerons sont plutôt optimistes malgré un mois d’août légèrement pluvieux. Continuer la lecture

Fin d’été oblige, les affaires reprennent. Dans le monde du vin, ce sont les enchères qui dictent le rythme des ventes exceptionnelles, alors que le mois de juillet avait été le théâtre d’une vente anonyme défrayant la chronique pour des records (de prix bas) de ventes de bouteilles prestigieuses, nul doute que cet événement estival n’était qu’une parenthèse. Continuer la lecture

Le mois d’août est plutôt connu pour sa passivité dans les échanges, que ce soit sur le marché mondial du vin ou ailleurs, que pour son caractère charnière dans une année. Et pourtant, il semble que le mois d’août soit un mois de renouveau pour les marchés, particulièrement scrutés depuis plusieurs mois avec leurs résultats négatifs. Continuer la lecture

Les exportations de vin de France connaissent un léger ralentissement, c’est le constat qui est fait pour la plupart des pays importateurs de vins français, sauf la Chine. L’Hexagone reste le premier exportateur de vins en Chine, une très bonne nouvelle qui est à mettre en balance avec une baisse des exportations vers d’autres pays majeurs tels que l’Allemagne, le Royaume Uni ou les Etats-Unis. Continuer la lecture

Actualités récentes