Print Friendly, PDF & Email

Une vente aux enchère unique : des Petrus vendus à 400€ pièce

Personne n’en a parlé avant, mais tout le monde en parle après ! Une vente aux enchères du nord de la France, à Boulogne sur Mer, a vu des records de prix sans équivalent sur la planète si bien que l’on parle de vente du siècle dans le milieu des grands vins.

Deux bouteilles de Petrus battent des records

Dans l’anonymat le plus complet, cette vente aux enchères régionale a vu des lots de Petrus et autres Yquem ou Mouton Rotschild partir sous le marteau à des prix défiants toute concurrence. La vente la plus élevée fut une caisse de Mouton Rotschild 1991, partie pour 2150 euros alors que la valorisation sur le marché est proche des 3750 euros.

La plus belle affaire fut un lot de deux bouteilles de Petrus 1973 parties pour 800 euros, soit 400 euros pièce, alors que la cote avoisine les 1200 euros par unité. Une décote de 65% pour un vin d’exception, de quoi faire frémir les plus gros acheteurs en grands vins de la planète qui s’amassent chez Sotheby’s ou autres Christie’s pour acquérir de telles bouteilles…

Une vente aux enchères en petit comité

Les acheteurs de la vente aux enchères étaient en général des particuliers, amoureux de vin, qui voulaient acquérir des bouteilles à partager entre amis.

Une belle morale même si la qualité des vins ne peut être aussi transparente que dans les grandes maisons de vente aux enchères où plusieurs experts attestent de la véracité des bouteilles et de leurs contenus. Nul doute cependant que, malgré une traçabilité moins qualitative, la plupart des acheteurs ont fait de belles affaires. Et c’est tout ce qui compte.

Auteur : Mikael Pierron

Crédit photo © Nikolay Kazachok – Fotolia.com

Actualités récentes