Print Friendly, PDF & Email

Placement vin, l'année 2015 finie en demi teinte

Pour les acteurs du placement vin, la fin d’année est au centre des attentions. Les indices du marché, qu’ils soient positifs ou négatifs, donnent des informations précieuses au gestionnaire d’une cave de grands crus, à l’achat comme à la vente.

Les acheteurs de grands crus en position d’attente

Alors que les indices Liv-Ex ont reculé en novembre, rien n’est certain concernant la fin d’année : finira-t-on pour la cinquième année consécutive sur une performance négative, ou le marché global va-t-il se redresser ?
Le Liv-Ex 100 a besoin d’un regain de 0,8 % pour se maintenir à flot sur douze mois, alors que le Liv-Ex 50 a besoin d’un saut de 2 %. Cela semble difficile à atteindre.
Le directeur du Liv-Ex, Justin Gibbs, a ainsi confié à Drinks Business qu’il existait plusieurs raisons à la difficulté du marché à bien terminer l’année.
D’une part, les collectionneurs et acheteurs se focalisent plus facilement sur des vins de consommation en vue des fêtes de fin d’année, plutôt que de s’intéresser aux vins de garde, base du placement vin. Une situation que l’on peut constater habituellement sur les deux derniers mois de l’année, et plus particulièrement en décembre.
D’autre part, la baisse de l’euro contribue à ces chiffres. Les bouteilles paraissent moins chères en livres sterling et dollars, le marché attend donc de voir jusqu’où peuvent baisser les cours pour mieux acheter. Même si la valeur réelle en euro n’a pas changé, cela influe sur les achats étrangers.

La tendance longue du placement vin est dans le vert

Autre facteur d’attente, les acheteurs ont de fortes présomptions que les Châteaux bordelais vont poursuivre leur politique de prix très élevés des primeurs. Bon nombre des célèbres maisons de Bordeaux seront renforcées dans leur attitude par un millésime 2015 d’une grande qualité.

Quoi qu’il en soit, l’investisseur en grands crus peut garder confiance dans ce marché très spécifique du placement vin. Il s’agit de chiffres sur une année civile alors que les évolutions des derniers mois nous prouvent que la tendance est au vert.

Le court terme donne des indicateurs précieux pour l’optimisation de la cave de grands crus. Mais, pour avoir une bonne appréciation des évolutions d’un placement dans les grands crus, ce qui compte ce sont :
– la tendance moyen et long termes;
– la capacité du gestionnaire à investir au bon moment, dans les bons crus.

Auteur : Mikael Pierron

 

Image © joseph_hilfiger – fotolia.com

Actualités récentes