Print Friendly, PDF & Email

Résultat positif pour la cave de grands vins de Matignon

La vente de la cave de grands vins de France de Matignon a été un évènement très médiatisé, vendredi 6 décembre dernier et a connu un succès qui a dépassé les estimations. Peu de marchands et d’investisseurs étaient au rendez-vous mais les collectionneurs de grands crus composaient largement l’assemblée. Pour cette vente de cave de prestige, le coté passion l’a emporté sur le potentiel de revalorisation des bouteilles.

La vente de grands vins a rapporté près de 75% de plus que prévu

La vente de vins a rapporté 173.488 euros : un résultat exceptionnel quand les experts estimaient la valeur de la cave aux alentours de 100.000 euros. Cette vente permettra de renflouer (un peu) les caisses de l’État. En tout, 1 400 bouteilles de grands vins avaient été mises en vente (environ 10% de la cave de Matignon), dans une fourchette de prix comprise entre 5 euros et 5 000 euros, de quoi contenter le plus grand nombre.

Les plus beaux lots de la cave sont partis à des prix plutôt élevés : une bouteille du Domaine de la Romanée Conti (Romanée Conti 2004) s’est vue adjugée pour 10.500 euros, soit le double de son estimation initiale. De la même manière une caisse de douze bouteilles du Château Mouton Rothschild 2000 a été vendue pour 14.878 euros.

Matignon : une cave de grands vins chargée d’histoire

La renommée de la cave de grands vins de Matignon, si elle n’est plus à démontrer, n’est pas celle d’il y a quelques années comme l’a confirmé Claude Bluzet, chef sommelier de Matignon pendant 25 ans. Certaines bouteilles sont aujourd’hui trop chères pour être servies lors de réceptions.

Le temps des achats de bouteilles de grands vins de prestige est révolu, de même que la consommation de ces flacons d’exception. Il glisse même une anecdote quant à la réception de la Reine Elizabeth II en 2004 par Jean-Pierre Raffarin durant laquelle il lui avait été servi une bouteille de blanc de la Loire d’une valeur de 15 euros ainsi qu’un Cos d’Estournel estimé à 50 euros. De quoi crisper les plus grands défenseurs du prestige à la française… 

Auteur : Mikael Pierron

© pixarno – Fotolia.com

Actualités récentes