Print Friendly, PDF & Email

Marché du vin : les exportations sont en hausse

Sur le marché du vin, la France, l’Espagne ou encore l’Italie se portent bien dopés par des chiffres intéressants à l’export.

 Le marché se tourne vers les vins de qualité

Les dernières informations du marché du vin concernant les exportations donnent une vision claire de la situation : les importateurs achètent un peu moins de vin, mais de meilleure qualité. En l’état, les chiffres annoncés par la banque hollandaise Rabobank avancent un léger recul des sorties de territoire en volume mais une hausse en valeur pour les vins français et italiens.

Pour la France, il s’agit d’un repli de 2% en volume mais d’une croissance de 6,3% en valeur. Non négligeable. Ce sont les marchés du vin asiatiques et américains qui ont porté ces bons résultats, notamment grâce à la soif de Champagne de ces régions.

Les vins pétillants ont la faveur des marchés mondiaux

Mêmes proportions environ pour les vins italiens, portés par les vins pétillants qui ont connu une forte hausse, tant en volume qu’en valeur, de 23% en l’espace d’un an ! Prosecco remporte la palme avec des chiffres en hausse de 40%.

Sur la troisième marche du podium, l’Espagne, dont les résultats sont nettement plus positifs en volume qu’en valeur, avec respectivement une croissance de 14,6% et 3,5%.

Aux États-Unis, les exportations sont stables en volume mais en hausse de 7% en valeur, portées par l’Allemagne, grand consommateur de vins californiens notamment, et par d’autres pays moins attendus comme la Pologne ou d’autres pays d’Europe de l’est.

De quoi inciter les investisseurs à la recherche de diversification de leur patrimoine à se tourner vers les plus grands crus qui ont plus que jamais les faveurs du marché.

Auteur : Mikael Pierron

 

Image © VRD – fotolia.com

Actualités récentes