Print Friendly, PDF & Email

Un avant-goût du Château Mouton millésime 2013 à Londres

Le directeur général du château Mouton, Philippe Dhalluin, était en déplacement à Londres la semaine dernière pour une dégustation de vins. Les millésimes des dix dernières années du célèbre château bordelais y ont été présentés et Philippe Dhalluin en a profité pour offrir une première dégustation du millésime 2013. Selon lui, cet avant-goût de ce que sera le prochain millésime du château Mouton est fiable à 95% ou 96% .

La qualité semble au rendez-vous pour le millésime 2013 du château Mouton

La découverte anticipée du millésime 2013 du château Mouton a eu lieu dans un climat particulier. Les rumeurs vont bon train quant à la qualité des vins de l’an dernier, surtout à Bordeaux. Les négociants craignent un mauvais vin, peut-être le pire depuis 20 ans, alors que les quantités ne seront pas au rendez-vous.

Le directeur du château Mouton aura pu profiter des premiers sentiments des experts en grands vins présents au cours de cette réunion organisée par le Institute of Masters of Wine de Londres. Il est notamment revenu sur les conditions météorologiques difficiles des douze derniers mois, comparant Bordeaux à Bangkok, et expliqué sa surprise, dans le bon sens du terme, quant au millésime 2013.

Le château bordelais a fait le choix d’une sélection drastique

Mouton Rothschild, comme les autres grands châteaux, a été beaucoup plus regardant sur les grappes de raisin cette année. Une sélection rigoureuse a donc été faite, entraînant forcément une baisse des volumes de production. Le directeur général du domaine estime que seulement 40% de la production finira dans le premier vin du château, contre environ 50% les autres années.

Beaucoup estiment que le millésime 2013 sera celui des riches châteaux, ceux capables d’enrôler un grand nombre de personnes pour ramasser le raisin et de jongler avec les conditions climatiques. Deux conditions qui représentent un coût important pour un domaine : à titre d’exemple, le château Mouton a embauché 695 personnes pour cueillir le raisin cette année soit 100 de plus que d’habitude. Ce n’était certainement pas le cas de tous les châteaux bordelais qui ne disposent pas des mêmes moyens.

Auteur : Mikael Pierron

Crédits image : © nixoncreative – Fotolia.com

Actualités récentes