Print Friendly, PDF & Email

El Bulli vend sa cave de grands crusLa vente de la cave d’El Bulli, célèbre restaurant espagnol, est au cœur de toutes les attentions des amateurs de grands vins et des investisseurs en vin depuis des mois. Dès l’annonce des deux ventes organisées par la célèbre maison Sotheby’s à Hong Kong, on en parle et on spécule sur les niveaux que vont atteindre les différents lots de grands crus.

Plus de 400 lots de grands crus vendus

La renommée de cette cave d’exception a fait son succès car la première vente du 3 avril dernier a déjà atteint des records et rempli toutes les promesses attendues. L’ensemble des 445 lots de grands crus présents ont été vendus, et ce bien au-delà des estimations. La vente globale a rapporté 1,8 millions de dollars, alors que le prix de ces grands vins avait été estimé à 1,2 millions de dollars.

Une cave composée de vins d’exception

Parmi les grands crus présentés, le Domaine de la Romanée Conti (DRC) a été mis à l’honneur avec les six lots les plus chers lors de la vente du 3 Avril. Trois bouteilles de DRC, Romanée Conti 1990 ont notamment atteint un sommet : 72 590$ (comprenant les frais d’achat) alors que l’estimation haute de cet investissement était de 47 500$.

C’est un vin espagnol qui détient la palme de cette vente de cave : deux caisses de Pingus de 1999 et 2001 ont été adjugées à 11 046$, soit le double de leurs estimations. Pourtant, ce record n’était pas celui attendu par le chef Ferran Adria qui avait donné sa préférence à une caisse de Vega Sicilia Unico de 1989.

La vente de la cave d’El Bulli n’est pas encore close : le deuxième opus se tiendra à New York le 26 avril, toujours chez Sotheby’s. De nouveaux sommets sont à prévoir !

 

Actualités récentes