Print Friendly, PDF & Email

Après la moitié du mois d’octobre sur le marché de l’investissement vin, des premiers signes prédominent donnant la tendance pour la fin de mois.

Des signes positifs pour le marché de l’investissement vin

Le marché de l’investissement vin semble continuer sa marche en avant, dans le vert, pour le troisième mois consécutif. De quoi entrevoir une belle série de mois de croissance pour les investisseurs.

L’indice Liv-Ex 50 du Liv-Ex, bourse du vin londonienne dont Patrimoine Grands Crus est membre, est en croissance de +0,3% sur la semaine de la moitié du mois, un signe positif pour le marché. L’indice retrouve ses niveaux de la fin du premier semestre 2014, quand le marché de l’investissement vin atteignait la fin de sa descente dans le rouge, sans mauvais jeu de mot.

Les vins les plus propices à un investissement maîtrisé

C’est toujours la région bordelaise qui tient le haut du tableau des volumes traités avec environ trois quarts des transactions sur la plateforme d’échange britannique. La Bourgogne atteint les 10% alors que les vins italiens sont en léger recul par rapport au mois de septembre.

Les Premiers Grands Crus Classés représentent à eux seuls un quart des transactions sur le marché de l’investissement vin au mois de septembre alors qu’ils ont pu atteindre 35% en cours de mois. Preuve en est que la confiance est de nouveau présente chez les acheteurs. Ces volumes sont en partie dus aux « petits millésimes », dont les prix sont beaucoup plus abordables que les grands 2005, 2009 ou 2010, pour ne citer qu’eux.

Mais comme à son habitude, c’est le Domaine de la Romanée Conti qui fait figure d’exception bourguignonne dans ce monde bordelais en étant la référence la plus échangée sur le marché de l’investissement vin.

 

Auteur : Mikael Pierron

© sergey_p – Fotolia

Actualités récentes