Print Friendly, PDF & Email

Faire un investissement dans les vins de Corbières

Après Bordeaux et la Bourgogne, les investissements étrangers continuent de fleurir en France. C’est désormais la région du Languedoc qui fait des émules et pour la première fois un investisseur chinois pourrait rafler la mise.

Une société chinoise choisit de faire un investissement dans le vin du Languedoc

BHC International Wine Asset Management, un distributeur et importateur chinois de vins français pourrait acquérir le Château la Bastide. La propriété compte 180 hectares de vignes à Escales, entre Narbonne et Carcassonne, dont un tiers environ pour des vins d’appellation Corbières. La vente attend l’approbation de Safer (Société d’aménagement foncier et d’établissement rural), qui devrait donner son aval en 2015.

Le château est la propriété de Guilhem et Anne-Marie Durand depuis plus de 25 ans, mais la vente s’inscrit dans la volonté des propriétaires de partir à la retraite. L’acquisition par une société comme BHC a beaucoup de sens puisque la très grande majorité des vins produits en appellation Corbières sont exportés en Chine (95%). Une aubaine pour ces investisseurs chinois qui cherchent à faire un investissement dans la région depuis longtemps.

Faire des investissements le long terme

Les chances de voir ce projet d’investissement aboutir sont importantes car le repreneur souhaite continuer l’activité, améliorer les conditions de travail tout en gardant l’ensemble du personnel. La perspective de créer un tourisme œnologique est aussi très intéressante à la fois pour le château et pour la région, qui est encore méconnue des amateurs étrangers (comme français d’ailleurs) par rapport à ses grandes sœurs bordelaises et bourguignonnes.

Cette vente devrait ouvrir la porte à d’autres investissements dans les prochains mois de la part d’investisseurs de plus en plus friands de propriétés dans le sud de la France.

Auteur : Mikael Pierron

© Andrey Burmakin

Actualités récentes