Print Friendly, PDF & Email

Cave de grands vinsLa vente de la cave de grands vins du célèbre restaurant de Ferran Adria, El Bulli, s’est terminée à l’issue d’un second acte tout aussi riche en péripéties que le premier : Digne d’une pièce de théâtre!

De grands vins qui ont conquis New-York

Le deuxième volet de cette vente de cave exceptionnelle  s’est tenu a New York chez Sotheby’s, comme nous vous en parlions il y’a quelques jours. La première vente de la cave de grands crus réalisée quelques semaines plus tôt se tenait a Hong Kong. Un bon moyen pour tout professionnel de l’investissement de jauger l’intérêt pour les ventes de grands vins de ces deux marchés bien différents. Personne n’a été déçu, la mondialisation faisant bien son travail.

Cette vente de cave a été symbolique en matière d’investissement en vin : en effet, sur les 10 adjudications les plus hautes, les investisseurs asiatiques ont été fortement représenté avec 7 enchérisseurs, alors que l’Amérique du Sud n’en comptait que 2 et les Etats-Unis : 1. A croire que l’argent n’est plus en Europe.

De nouveaux records pour cette vente de cave

La somme globale des ventes de cette cave de vins d’exception est de 2,7 millions de dollars soit plus de 38% au dessus des estimations des experts qui valorisaient le stock aux alentours de 1,95 millions de dollars. 

Un grand nom du vin, le Domaine de la Romanée Conti aura de nouveau été au centre des intérêts puisque quatre bouteilles du vin phare du domaine (DRC, Romanée Conti), millésime 2004, ont atteint 52 062$ alors que l’estimation était de 27 500$. Environ 89% au-dessus de la cote des experts. C’est la fondation El Bulli, dont l’objectif est de promouvoir la cuisine avant-gardiste, qui en bénéficiera.

 Auteur : Mikael Pierron

Crédits image : © Minerva Studio – Fotolia.com

Actualités récentes