Print Friendly, PDF & Email

La grêle abime des vignes à Bordeaux

Les années se suivent et se ressemblent pour les régions viticoles. Alors que le millésime 2013 a plusieurs fois été victime de mauvaises conditions météorologiques, il semble que le millésime 2014 ne soit pas en reste et connaisse les mêmes déboires que son prédécesseur.

Les vignes de Bordeaux abîmées début juin

Début juin, une tempête de grêle a ravagé près de 1 000 hectares de vignes à Bordeaux, principalement dans la partie nord du Médoc. Blaignac est le village ayant connu les plus importants dommages avec 680 hectares de vigne victimes de la grêle. La région fait appel à l’Etat pour l’aider à réparer le préjudice.

Les grêlons, pouvant atteindre la taille d’une balle de golf, ont détruit des parcelles de vignes entières dans certains domaines de Bordeaux, tuant les jeunes pousses qui seront donc incapables de produire du raisin cette année. Et puisqu’il n’y a pas de justice, ce sont principalement des petits producteurs qui ont été victimes de la foudre, la plupart n’ayant pas d’assurance contre les dommages dus aux tempêtes…

Le Bordeaux 2014 va-t-il souffrir de ces conditions météorologiques ?

La saison 2014 commence donc mal pour les vins de Bordeaux quand on sait que l’an dernier, ce sont près de 7 000 hectares qui ont été touchés sur l’ensemble de l’année (et principalement en août) dans la région bordelaise. Seulement 20% des producteurs avaient alors une assurance contre ce type de dommages sur leurs vignes.

En mars 2014, quelques châteaux du Bordelais se sont regroupés pour protester contre l’aide du gouvernement français, estimée à 5 millions d’euros, soit environ 3% de ce qu’il serait nécessaire d’avoir pour combler les problèmes des vignobles…

Auteur : Mikael Pierron

Crédit photo © RyszardStelmachowicz – Fotolia.com

Actualités récentes