Print Friendly, PDF & Email

Des bouteilles de vins anciens retrouvées après un naufragePour ce lot de vins anciens, tout commença par un naufrage et au final le succès fut au rendez-vous. Comme nous vous l’annoncions il y a quelques jours, la maison de ventes belge Veiling proposait 3 lots de deux bouteilles rares de vins anciens datant de 1735. La vente avait lieu le vendredi 3 mai dernier en Belgique et s’est soldée par des adjudications dans la fourchette haute des estimations.

Des investisseurs au rendez-vous pour découvrir ces vins anciens

Les deux premiers lots de vins anciens ont trouvé acquéreur à 3100 euros, soit un prix unitaire de 1550 euros, alors que le dernier lot s’est finalement vendu plus cher : 3500 euros (1750 euros par bouteille de vin). Cette hausse de prix finale est certainement du à la conviction de l’investisseur en vin d’avoir à payer un premium supplémentaire pour acquérir les dernières bouteilles, dignes d’un musée.

Des estimations précises du prix de ces bouteilles anciennes

Avant la vente de ces vins anciens, les estimations étaient comprises entre 2000 euros et 4000 euros par lot, soit un prix unitaire entre 1000 euros et 2000 euros. La vente a donc rencontré un franc succès, sachant que la maison de ventes avait prévenu les enchérisseurs étrangers qu’elle ne pourrait pas envoyer ces bouteilles rares dans des contrées trop lointaines à cause de leur fragilité. Impossible donc pour des investisseurs ou des collectionneurs de grands vins américains ou asiatiques d’y participer, sauf avec leur propre logistique. Ceci a donc contribué à ne pas voir les prix s’envoler au-delà des estimations.

L’aventure des ces bouteilles de vins anciens s’achève finalement par un succès. Comme disait Jack London : « les plus belles histoires commencent toujours par des naufrages ».

Auteur : Mikael Pierron

Crédits image : © beechingbrown – Fotolia.com

Actualités récentes