Print Friendly, PDF & Email

Destruction massive de vins australiensUn large volume de caisses de vin australien sera détruit prochainement comme l’a annoncé la société TWE, Treasury Wine Estates, une multinationale australienne propriétaire notamment de Penfolds, Beringer et Lindemans. Cette destruction interviendra suite à une baisse conséquente de près de deux millions de caisses des ventes de vins aux États-Unis.

Un vin australien qui perd de sa valeur

Le cours en bourse du vin australien Penfolds, Beringer et Lindemans a chuté début juillet après l’annonce d’une provision de 160 millions de dollars australiens (AUD), environ 110 millions d’euros, pour l’année 2013. Pour pallier à la baisse des ventes attendue en 2014, l’entreprise devrait même y ajouter 30 millions d’AUD, 21 millions d’euros.

La société australienne TWE avait prévu d’exporter 15,7 millions de caisses de vin vers les États-Unis en 2012. Ce chiffre a été revu à la baisse d’environ 2 millions de caisses entrainant une destruction massive de caisses de vins. En effet, ces vins sont considérés comme vieux et ne peuvent plus être commercialisés. Cet évènement devrait couter la bagatelle de près de 24 millions d’euros.

Une mauvaise estimation du marché du vin ?

Selon TWE, tout cela serait du à des prévisions trop gourmandes de la part des distributeurs, à une logistique mieux gérée et à des niveaux de stocks trop élevés. Les différentes parties ont donc opté pour la destruction pure et simple du surplus.

La société australienne maintient toutefois son vif intérêt pour le marché américain, qui est très stratégique, et a fait taire les rumeurs de rachat de leur branche aux Etats-Unis. La baisse du prix de leur action devrait pourtant tenter plus d’un investisseur, si la tendance continuait…

Auteur : Mikael Pierron

© Dmitry Fisher – Fotolia.com

Actualités récentes