Print Friendly, PDF & Email

Amazon s’attaque au marché du vin

Amazon, la célèbre place de marché américaine, investit le marché du vin, dans un climat de défiance en France. Cavistes comme producteurs, dans certains cas, ne voient pas forcément d’un bon œil l’arrivée du géant américain dans un secteur « traditionnel » pour ce qu’il en reste…

Le marché de la gastronomie et de l’alcool devient une priorité

Après plusieurs tentatives avortées, Amazon se lance donc sur le marché de la gastronomie et de l’alcool en proposant un catalogue de pas moins de 34 000 références pour venir concurrencer les grandes enseignes françaises de supermarché.
Depuis le 23 septembre, on trouve en moyenne trois fois plus de produits sur le catalogue d’Amazon que chez ses concurrents « physiques » comme Auchan ou Carrefour. Sachant qu’il n’existe pas encore de produits surgelés ou frais…
Le vin n’est donc pas en reste puisque les références sont multiples, pour toutes les bourses, avec la règle en or d’Amazon de ne pas faire payer les livraisons au-delà d’un minimum de commande de 25 euros. Il existe ainsi plus de 4 000 produits différents dans la catégorie vins, bières et spiritueux.

Un géant débarque sur le marché du vin

De quoi annoncer la couleur en pleine foire du vin, alors que les enseignes rivalisent d’idées pour écouler leur stock. D’autant plus que la liste du catalogue Amazon est amenée à grossir considérablement dans les prochains mois.
La vocation du géant américain est de pouvoir proposer sur le marché un maximum de vins à petits prix avec un maximum de service. Un modèle qui rappelle celui d’autres américains ayant fait leur trou en France comme Uber.

A voir comment réagiront le public et les professionnels du secteur cette fois-ci…

Auteur : Mikael Pierron

 

Image © Andrea Izzotti – fotolia.com

Actualités récentes