Print Friendly, PDF & Email

Le marché du vin maintien une tendance positive en mai 2015

En mai sur le marché du vin, la tendance semble suivre un mois d’avril déjà positif (les indices du Liv-ex affichent des résultats positifs compris entre 0,14% et 0,79%).

Bordeaux fait plus de 82% des volumes sur le marché du vin

Ainsi, sur les premiers jours du mois, Bordeaux gagne des parts de marché en termes de volumes traités : plus de 82% des échanges se sont faits sur des références bordelaises, là où le mois d’avril en dénombrait 75%, soit trois bouteilles sur quatre. Ce sont les vins italiens qui pâtissent de ces hausses de volumes sur le marché puisque les chiffres on été divisés par cinq lors de la première quinzaine ponctuée de jours non travaillés, passant de 7,5% à 1,5% des échanges.

En mai, le marché a privilégié les vins en vieux millésimes

Alors que la fin avril avait été la période des millésimes 2012 après que Robert Parker ait annoncé les notes des vins mis en bouteilles, le mois de mai a plutôt connu des trades plus importants sur des vieux millésimes entre chaque annonce de sortie en primeur.

C’est d’ailleurs le superbe Le Pin 2010 (noté 100/100 par Robert Parker) qui est la référence la plus demandée (en valeur), suivie de Mouton Rothschild 2009 ou 2003 ainsi que des Yquem 2007 et des Cheval Blanc 1998.

Côté volume, ce sont des Senejac 2009 qui squattent le haut du podium avec 7,5% de parts de marché, ainsi que des bouteilles de Lynch Bages 2012 et 2011 ou encore des bouteilles de Dom Pérignon 2004.

Les voyants sont donc au vert sur le marché du vin malgré des semaines plus courtes pour tous les acteurs.

Auteur : Mikael Pierron

Image : © rizwanali3d – fotolia.com

Actualités récentes