Print Friendly, PDF & Email

La Russie menace la France de sanctions sur le vinLa guerre diplomatique continue encore et toujours entre la Russie de Poutine et les pays occidentaux. Alors que l’annexion de la Crimée reste encore dans toutes les têtes, c’est la France qui devrait faire l’objet de représailles sur le marché du vin français pour faire pression sur l’Elysée.

Les vins français seront-ils bannis des caves russes ?

Alors que la semaine a été notamment marquée, en Russie, par la confiscation de 3000 litres de vins en import, le gouvernement russe serait en passe de décider de bannir les vins français des importations russes.

Une décision importante pour le marché du vin français qui devrait être prise avant la fin d’année 2014 en réponse au refus du gouvernement français de livrer des navires militaires de type Mistral suite au conflit ukrainien. Le torchon brule malgré des tentatives de rapprochement diplomatique ces derniers jours par François Hollande.

Les exportations de vin français sont capitales pour l’Hexagone

Il n’en reste pas moins que le vin reste l’un des seuls marchés à la balance commerciale excédentaire en France et qu’il ne serait pas bon que cela change. Plusieurs pays avaient déjà utilisé le vin comme moyen de pression pour faire reculer le gouvernement français sur des décisions politiques, ce fut le cas de la Chine l’an dernier.

Plusieurs marchands de vins russes s’inquiètent de cette situation, au même titre que certains producteurs de vins français. Aux dernières nouvelles, aucun viticulteur n’a encore ressenti d’effet de la guerre en Crimée sur ses exportations de vin en Russie. Il ne faudrait toutefois pas perdre un marché important pour la France : un vin sur cinq importé par la Russie est français.

Auteur : Mikael Pierron

© Comugnero Silvana – Fotolia.com

Actualités récentes