Print Friendly, PDF & Email

Succès du millésime Bordeaux 2005

Le millésime Bordeaux 2005 connait un véritable succès et entraîne dans son sillage le marché de l’investissement vin dans son ensemble. Après des mois et des mois de baisses consécutives, le marché reprend des couleurs depuis la rentrée scolaire 2014, si bien qu’en ce début d’année 2015 les chiffres continuent leur ascension, poussés par leur élan depuis un semestre.

Le marché du vin repart à la hausse sur la place de Bordeaux

Le marché du vin regagne en activité et l’indice du Liv-Ex 50 vit un second mois d’affilée dans le vert. Une première depuis février 2013 ! Les autres indices avaient connus des résultats similaires mais pas celui-ci en deux ans. Cet indice particulier, qui reprend les dix derniers millésimes des Premiers Grands Crus Classés de Bordeaux, a ainsi vécu un mois de décembre à +0,8% et un mois de janvier à +1,8%, porté par l’intérêt du marché pour le millésime 2005.

Cet intérêt renouvelé pour les grands vins de Bordeaux n’est pas exogène aux réévaluations faites par le gourou du marché, Robert Parker, qui a revu à la hausse les notes de plusieurs châteaux sur ce millésime. Mouton Rothschild a ainsi vu sa note passer de 96/100 à 99+/100. L’an dernier c’est Montrose qui avait vu sa cote passer de 95 à 96.

Le millésime 2005 : star du mois de janvier

Au mois de janvier, ce sont donc 80% des vins du millésime 2005 qui squattaient le haut du tableau des plus belles croissances. La Mission Haut Brion ou Mouton Rothschild ayant connu des hausses à deux chiffres, dans la lignée de leurs ascensions des derniers mois.

Bordeaux reprend ainsi son leadership sur le marché de l’investissement, même si les records battus aux enchères sont plus portés sur des bouteilles de Bourgogne. Un signe positif pour commencer l’année…

Auteur : Mikael Pierron

© Hans-Jörg Nisch – Fotolia

Actualités récentes