Print Friendly, PDF & Email

La forte croissance du marché du vin depuis 10 ans est une opportunité pour la diversification de patrimoine.

Le chiffre est vertigineux mais bien réel : le marché des grands vins a connu une hausse de 234% en 10 ans, portée par les pays émergents très désireux de se constituer des caves d’exception, pour consommer ou pour investir.

 La demande de vin tire le marché vers le haut

Comment cela a-t-il pu arriver ? Par la loi de l’offre et de la demande tout simplement : la demande actuelle s’élève à environ 3 milliards de caisses alors que la production, donc l’offre, est elle d’environ 2,8 milliards de caisses. Une différence de 200 millions de caisses qui fait donc toute la différence et porte le marché du vin vers le haut.

Les grands vins : un produit de diversification de patrimoine

Il faut dire que le vin a toujours été considéré comme un produit plaisir et les collectionneurs ont, depuis des centaines voire des milliers d’années, gardé des bouteilles dans leurs caves. Mais depuis quelques décennies, plus particulièrement depuis les années 1990, le vin a été considéré comme un nouveau produit d’investissement, dans la classe des produits de diversification de patrimoine ce qui a tiré les prix vers le haut, au grand bonheur des premiers investisseurs.

Depuis, les vins rouge et blanc ont su se partager la part du gâteau du marché du vin, surtout les rouges d’ailleurs, et l’on voit émerger de nouvelles classes d’actifs au sein de ces portefeuilles viticoles comme le Champagne que beaucoup considèrent comme la prochaine valeur en forte croissance.

Un effet positif mais aussi négatif comme certains ont pu le constater ces dernières années en voyant les niveaux de volatilité sur certaines bouteilles exploser…

Auteur : Mikael Pierron

 

Image : © lietor – fotolia.com

Actualités récentes