Print Friendly, PDF & Email

Investissement vin : les riches chinois ont su placer leurs vignobles avant la France

Dans le monde de l’investissement vin une page se tourne : le vignoble chinois devient n° 2 mondial en surface, devant la France. La statistique est officielle et émane de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV). SI l’hexagone perd sa seconde place du podium au profit des chinois, l’Espagne garde son trône.

Les nouvelles fortunes en Chine croient dans l’investissement vin

Les chiffres, qui sont sortis début mai, annoncent ainsi que la Chine détient 799 000 hectares de vignes sur son territoire. Les plus sceptiques avanceront la taille du pays comme argument. Certes, mais l’Espagne n’est pas plus grande que la France et décompte 1,02 millions d’hectares.

L’Empire du Milieu a ainsi connu une croissance exponentielle de ses vignobles puisqu’il détenait 4% des vignes mondiales en 2000 et qu’il en a désormais 11%. De riches investisseurs chinois ont su se lancer dans l’investissement vin en s’entourant des plus grands experts européens pour planter des centaines de milliers d’hectares. Mais il faut toutefois rappeler que l’Europe a délibérément réduit la taille de ses vignobles (environ 10%) entre 2008 et 2011 pour privilégier la qualité à la quantité.

 La France reste le premier producteur de vin

Bonne nouvelle cependant, la France reste le premier producteur de vin avec 47 millions d’hectolitres produits l’an dernier, permettant ainsi une balance commerciale excédentaire et un chiffre d’affaires des ventes à l’export de 7,7 milliards d’euros.

Coté consommation, ce sont les américains qui détiennent la première place du podium avec 31 000 hectolitres consommés (soit 13% de la consommation mondiale) , suivis par la France et l’Italie.

Coté production française, il s’agit donc de bien comprendre ses clients importateurs puisque ce sont les allemands, les anglais et les américains qui sont les plus grands acheteurs internationaux.

Côté investissement vin pour le collectionneur et pour l’investisseur à la recherche de diversification de son patrimoine, il faut rester attentif aux crus chinois qui entreront tôt ou tard dans une cave bien équilibrée.

Auteur : Mikael Pierron

Image : © niroworld – fotolia.com

Actualités récentes