Print Friendly, PDF & Email

Un investissement dans une bouteille de vieux rhum

La vente de bouteilles de vieux rhum chez Christie’s aura été un vrai record. A la mi-décembre, dans la célèbre maison de ventes aux enchères, douze bouteilles de rhum de 1780 ont été vendues. Ces vieux flacons ont été retrouvés lors d’un inventaire, sous une épaisse couche de poussière et cachés en haut d’une étagère de la cave de la maison Harewood.

La maison Harewood et le monde du rhum

La maison Harwood appartient à la famille du même nom et a été construite  au nord de Leeds (Angleterre) au 18ème siècle avec l’argent des productions de champs de coton, de sucre, de tabac et des 47 plantations destinées à la fabrication de rhum.

Après la découverte des bouteilles de rhum en 2011, des recherches ont eu lieu et ont établi que la famille avait, comme beaucoup à l’époque, des milliers d’esclaves sous leurs ordres. C’est pourquoi la famille a décidé de mettre en vente la caisse de bouteilles d’exception et de reverser les profits à l’association Geraldine Connor, une association qui vient en aide à des jeunes en difficulté.

Un placement involontaire dans des bouteilles de rhum

Le premier inventaire révélant l’existence de ces bouteilles de rhum a été fait en 1805 et a établi que le rhum avait été distillé aux iles Barbade. La famille, à l’époque, ne buvait pas beaucoup de rhum : seulement une a deux bouteilles par an. C’est surement cette faible consommation qui a contribué à faire tomber ces flacons dans l’oubli général et la famille a réalisé sans le savoir un beau placement.

Pour le prix de ces bouteilles les estimations des experts se situaient aux environs de 20.000$, finalement, la somme levée aura été de 127.903 dollars (plus de 93.000 euros). Six fois la valeur estimée au départ. Un beau geste pour la fondation Geraldine Connor…

Auteur : Mikael Pierron

© Africa Studio – Fotolia.com

Une réponse à Des bouteilles de vieux rhum vendues six fois leur estimation chez Christie’s

Actualités récentes