Print Friendly, PDF & Email

Le vignoble français de Bourgogne et de Champagne au patrimoine mondial

Le vignoble français, déjà représenté au patrimoine mondial de l’Unesco par Saint-Emilion, est à nouveau à l’honneur avec la Bourgogne et la Champagne. Début juillet, lors de la 39ème assemblée de l’UNESCO à Bonn (Allemagne), cinq sites culturels ont été reconnu patrimoine mondial de l’UNESCO, dont la Champagne et la Bourgogne.

Une impulsion pour les vignobles bourguignons et champenois

L’héritage viticole des deux régions a donc été mis en avant et les personnes en charge du dossier ont fait le travail nécessaire afin que les vignobles bourguignons et champenois connaissent une nouvelle étape dans leur évolution.

Car nul doute que cela va accélérer encore un peu plus l’économie locale. Même si la renommée des deux régions françaises n’était pas faible avant une telle promotion, il est certain qu’encore plus de touristes vont se tourner vers la Bourgogne et la Champagne lors de prochaines visites du vignoble français.

 Des aides financières pour la préservation du vignoble

Autre bonne nouvelle, chacune va désormais recevoir une aide pour financer sa préservation, de quoi donner du baume au cœur aux vignerons dont le travail dans les champs est rude et souvent emprunt de problèmes de trésorerie.

De quoi contribuer à faire des bouteilles bourguignonnes et champenoises des actifs d’encore meilleure qualité dans les prochaines années, assurant la pérennité des vignobles.

Le vignoble français compte désormais ses trois régions viticoles majeures inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO après Bordeaux et Saint Emilion en 1999. Nos voisins allemands ont eux aussi la région de la Moselle protégée par l’UNESCO alors que les italiens ont eux la région du Piémont.

La bonne nouvelle devrait désormais (encore un peu plus) pousser les prix vers le haut, une bonne nouvelle pour l’investissement vin.

Auteur : Mikael Pierron

 

Image : © Jean-Jacques Cordier – fotolia.com

Actualités récentes