Print Friendly, PDF & Email

Vignoble de Bulgarie

Avec l’expansion du marché du vin et la volonté de plus en plus d’investisseurs de franchir le pas de l’investissement dans un vignoble, de nouvelles terres semblent promises à un bel avenir. Le vin de Bulgarie semble effectuer par exemple un attrait croissant au vu des derniers développements. Ce ne sont pas moins de onze nouvelles entreprises viticoles qui vont voir le jour dans les prochaines années issues de capitaux étrangers.

L’évolution du monde du vin en Bulgarie

Selon des sources officielles, c’est principalement le sud de la Bulgarie qui devrait profiter de ces évolutions. Le climat semble propice à l’arrivée de nouvelles vignes, les frais en ressources humaines aidant à tirer les coûts vers le bas.

Des arguments allant dans le sens des nouveaux arrivants sur le marché bulgare, en plus de leur volonté à tester de nouvelles variétés de raisin plus résistantes et dont la production serait potentiellement plus importante.

Le marché du vin bulgare

Historiquement, la production de vin en Bulgarie est très influencée par les choix de Moscou : la majorité des vins bulgares sont exportés en Russie (plus de 50% de la production) car ils respectent leurs normes sanitaires, contrairement à d’autres pays comme la Moldavie. L’Ukraine est aussi un grand consommateur de vins bulgares mais les récents problèmes militaires et diplomatiques avec Poutine devraient faire baisser les volumes d’exportations.

La consommation de vin en Bulgarie est d’environ 100 millions de litres par an, dont 5 millions sont importés. Il y a actuellement environ 160 000 hectares de terres cultivées pour la production, que ce soit par l’industrie du vin ou par les vignerons indépendants.

Auteur : Mikael Pierron

© nstanev – Fotolia

Actualités récentes