Print Friendly, PDF & Email

Marché des grands vins - Octobre 2014

Il est toujours important lorsque l’on investit dans un marché comme celui du vin, et plus particulièrement celui des grands vins, de regarder le paysage global mais il est tout aussi important de regarder de plus près, de manière hebdomadaire ou bi-hebdomadaire, l’évolution des tendances et l’état des échanges.

L’évolution positive du marché des grands vins se confirme

La plateforme Liv-Ex, bourse du vin londonienne dont Patrimoine Grands Crus est membre, est ainsi un excellent baromètre et permet aux particuliers, comme aux professionnels, de jauger le marché des grands vins.

La bonne nouvelle, c’est que les signes positifs constatés sur le marché des grands vins pendant les dernières semaines de septembre et les premières semaines d’octobre semblent se confirmer sur la deuxième moitié du mois. Les échanges de grands vins, en volume comme en valeur, sont en nette croissance d’une semaine à une autre, ce qui est une bonne nouvelle pour le marché de l’investissement vin.

Les grands vins de Bordeaux sont très recherchés

Ce sont toujours les grands vins de Bordeaux qui squattent le haut du tableau des échanges, mais la part de la plus célèbre région vinicole française est en léger recul au profit d’autres terres viticoles comme la Bourgogne, mais aussi des terres du Nouveau Monde comme la Napa Valley ou l’Australie. Bordeaux est ainsi passé d’environ trois quarts des échanges à environ 68% en l’espace d’une semaine. Mais cela est plutôt une bonne nouvelle car de telles évolutions prouvent bien que la stratégie de diversification d’une cave patrimoniale est la bonne.

Une autre tendance qui se confirme, c’est la volonté des acheteurs à acquérir des vins de petits millésimes plutôt que les grands millésimes considérés comme un peu chers. Les bouteilles de 2008 sont les plus demandées actuellement puisqu’une bouteille de Bordeaux sur cinq échangée provient de ce millésime.

Auteur : Mikael Pierron

© Jacques PALUT – Fotolia

Actualités récentes