Print Friendly, PDF & Email

Le champagne un bien d'investissement intéressantChez Patrimoine Grands Crus, nous le clamons haut et fort depuis des années : diversifiez votre portefeuille pour mieux investir. Et cette stratégie se fonde notamment sur l’achat de bouteilles de la région champenoise, comme nous l’appliquons depuis trois ans dans notre cave.

Les vins de champagne en pleine lumière

Ces dernières semaines, ce sont donc des bouteilles de Champagne qui ont connu leur moment de gloire dans les différentes maisons de ventes aux enchères, surtout les vieux millésimes qui sont des pièces de collection.

L’hôtel de ventes Bonhams a ainsi vu un de ses lots rares : une bouteille de champagne Pol Roger 1914, une bouteille d’un siècle, atteindre des sommets : 5 640 £, environ 7 000 euros, alors que les estimations hautes étaient autour de 4 000£, environ 5 000 euros.

L’une des raison de cet investissement à succès? Le millésime de ce vin de champagne avait été goûté auparavant par un expert, Richard Juhlin, qui l’avait jugé extraordinaire.

La vente a aussi vu d’autres bouteilles de champagne sortir du lot : un mathusalem de Cristal Roederer 1990 qui a atteint la somme de 4 700£, presque 6 000 euros, ainsi qu’une caisse de six magnums de Dom Pérignon Rosé de 1978 pour la même somme.

L’investissement dans le champagne

Ces résultats viennent confirmer l’attrait des investisseurs pour les vins de champagne et plus généralement pour de nouveaux vins, au-delà des demandes classiques de Bordeaux. Même si la Bourgogne fait office de vrai concurrent à la région bordelaise, il faut garder un œil sur la Champagne dont les prix peuvent encore être attractifs d’un point de vue investissement.

La maison de vente Christie’s vient de vendre des bouteilles du champagne  Krug Collection 1961 plus du double de l’estimation haute… de quoi faire réfléchir.

Auteur : Mikael Pierron

© Igor Normann – Fotolia.com

Actualités récentes