Print Friendly, PDF & Email

La Romanée Conti : le domaine star de la Bourgogne

Le domaine de la Romanée Conti (DRC) est et reste le plus grand nom de la Bourgogne, si bien que tous les collectionneurs et investisseurs s’arrachent les rares bouteilles sur le marché. D’autant plus que les signes de fatigue ne sont pas légion, notamment dans le monde des enchères.

La Romanée Conti : le Bourgogne star des ventes aux enchères

Le classement fait par Sotheby’s concernant leurs ventes en 2014 va en ce sens : Le domaine de la Romanée Conti  est le plus recherché au monde. Les chiffres sont ahurissants : +24% de chiffre d’affaires pour la maison de ventes sur des bouteilles du domaine de la Romanée Conti entre 2013 et 2014 pour atteindre 8,9 millions de dollars (7,5 millions d’euros).

Même si c’est toujours Bordeaux qui squatte le top 10 avec notamment Petrus et Lafite Rothschild sur le podium, les vins de Bourgogne et plus particulièrement les vins du domaine de la Romanée Conti sont les nouvelles stars des ventes. On retrouve d’ailleurs les bouteilles d’Henri Jayer en 9ème place et celles de Joseph Drouhin en 10ème.

Un âge d’or passager pour la Romanée Conti ?

Le succès est au rendez-vous pour le célèbre domaine de Bourgogne, mais pour combien de temps ? On a envie de dire : pour encore un petit bout de temps. L’offre est en baisse (ce fut le cas entre 2010 et 2014) alors que la demande est en forte croissance : les prix tendent donc à augmenter. Ce qui entraîne, dans le sillage de DRC, d’autres grands noms comme Jayer et Leroy et d’autres encore peu connus du grand public mais à la qualité exceptionnelle comme Rousseau et Liger-Belair.

Alors à savoir si c’est le domaine de la Romanée Conti ou la Bourgogne qui y gagne, on peut en conclure que ce sont les deux. Mais nul doute que l’essor de la Bourgogne n’est pas terminé !

 

Auteur : Mikael Pierron

Source image: Site internet – Domaine de la Romanée Conti

Actualités récentes