Print Friendly, PDF & Email

Une annonce du château Mouton concernant les Primeurs 2014

Alors que les Primeurs 2014 sont déjà très attendues dans la région bordelaise, le directeur du célèbre château Mouton Rothschild, Philippe Dhalluin, annonce dès le début d’année que le millésime 2014 devrait être de très bonne qualité et que les tarifs de sortie en primeur devraient être abordables, en tout cas en ligne avec les attentes du marché.

Des attentes fortes pour les ventes de vin en Primeurs 2014

Beaucoup d’acheteurs attendent un signe de la part des vignobles concernant les prix de sortie des vins en primeur, jugés bien trop élevés depuis plusieurs années, notamment par rapport à la qualité de sortie des vins. Un signe fort est lancé à la place bordelaise pour répondre aux attentes des acheteurs.

Pour ces Primeurs 2014, Monsieur Dhalluin estime d’ailleurs que le couple crise économique et bon millésime est une opportunité unique de faire de bonnes affaires : les châteaux sont confiants quant à leur capacité à vendre leur stock et ne reflètent pas forcément leur angoisse de ne pas vendre et donc de ne pas générer de trésorerie dans les prix…

Mouton Rothschild sera-t-il suivi par d’autres châteaux bordelais ?

Même si l’expert ne parle que pour la stratégie des Primeurs 2014 de Mouton Rothschild, il est convenu d’entendre ce discours chez les autres membres des Premiers Grands Crus Classés comme Lafite Rothschild, Margaux ou Haut Brion. Latour ayant quant à lui décidé de sortir du système de primeur depuis quelques années.

Le nouveau millésime devrait avoir des airs de 2005, un très grand millésime, ce qui enchante le directeur du château. Il complète en estimant que les prix en primeur sont liés à l’économie et non à la qualité du vin et que les tarifs de 2014 devraient donc être en adéquation avec les attentes du marché.

Auteur : Mikael Pierron

© Jacques PALUT – Fotolia.com

Actualités récentes