Print Friendly, PDF & Email

L'investissement dans les vignobles américains prend de l'ampleur

On connaissait l’attrait des investisseurs pour les vignobles français, notamment au travers des nombreuses ventes des dernières années à Bordeaux et en Bourgogne. L’intérêt grandissant des riches investisseurs étrangers, notamment chinois, pour les châteaux ou domaines et leurs vignes s’étend désormais bien au-delà de la France. On s’attend même à des tarifs connaissant une croissance exponentielle dans les prochaines années pour certaines terres viticoles comme les vignobles américains.

La Napa Valley : une région emblématique des vignobles américains

Des experts américains estiment que l’acre (environ 4046 m2) atteindra le million de dollars d’ici trente ans dans la Napa Valley, soit le tarif en vigueur actuellement en Bourgogne. Le gros point commun que partagent ces deux régions riches en vignobles est la rareté des terres et donc des vignes. La loi de l’offre et la demande aide donc à la compréhension de cette hausse des prix pratiquée lors des ventes de terrains.

D’autant plus que ces vignobles sont désormais enclavées dans un territoire bien défini et que les règles pour grandir le périmètre des appellations américaines sont très strictes, ce qui contribue à la croissance des tarifs au mètre carré. Le tarif actuel est d’environ 300 000 dollars par acre, une évaluation environ 9 fois plus importantes que trente années en arrière.

Les vignobles de la Sonoma Valley prennent également de la valeur

L’autre région vinicole californienne, la Sonoma Valley, prend aussi du gallon même si cela ne suit pas la même tendance que sa voisine de la Napa Valley. Sur la même période, la seconde région vinicole californienne a vu le prix de ses vignobles multiplié par 4 pour atteindre désormais environ 100 000 dollars par acre.

Il est désormais temps de regarder de plus près le Nouveau Monde pour l’investissement dans le vin.

Auteur : Mikael Pierron

© malajscy – Fotolia.com

Actualités récentes