Print Friendly, PDF & Email

Les bouteilles de la Romanée Conti

En début de semaine nous vous présentions le domaine de la Romanée-Conti comme la star de la Bourgogne. Un succès impressionnant qui pourrait à terme présenter un risque. Le Domaine de la Romanée Conti ne finira-t-il pas par s’essouffler ? C’est ce que certains pensent et craignent.

Le prix des bouteilles de la Romanée-Conti est tiré vers le haut

Le problème de ce cercle vertueux, c’est qu’il met en lumière de plus petits producteurs au travail exceptionnel et dont les tarifs par bouteille sont beaucoup moins onéreux.

Lambert Jemley, directeur général d’Acker Merrall, estime d’ailleurs qu’il faut garder un œil attentif aux vins rouges de la Côte de Beaune et notamment ceux de producteurs comme Drouhin, d’Angerville et de Montille. Une bonne nouvelle aussi pour des plus petits producteurs qui profitent de cette renommée pour se faire connaître comme Dujac ou Leroux.

Des formats de bouteilles atypiques

Certains adeptes et collectionneurs pensent par ailleurs que l’avenir de ces grands noms, comme le domaine de la Romanée-Conti, passera par les grands formats tels que des magnums ou des double magnums.

L’année 2014 a prouvé que l’engouement des investisseurs pour ces formats spéciaux était grandissant. La preuve, Sotheby’s a enregistré 60% de ses records (pour le top 10) l’an dernier sur des bouteilles aux formats atypiques, même si cette statistique est à mettre en balance, selon Duncan Sterling responsable du secteur vin chez Sotheby’s New York, par le fait que ce sont plus la qualité du millésime et sa rareté qui expliquaient de tels tarifs plutôt que la taille de la bouteille.

Un point de vue pas forcément dans la lignée de Lambert Jemley qui estime que les collectionneurs privilégient des grands formats de bouteilles car la conservation du vin est meilleure dans de plus grands flacons. D’autant plus que les acheteurs préfèrent avoir de grands formats en cave.

Deux points de vue différents mais qui vont dans le même sens : les grands formats de bouteilles rares s’arrachent à prix d’or.

 

Auteur : Mikael Pierron

Source image: Site internet – Domaine de la Romanée Conti

Actualités récentes