Print Friendly, PDF & Email

Vins de Bourgogne - Une hausse des prix

Les prix des vins de Bourgogne sont en hausse, notamment à cause des volumes disponibles qui sont plus faibles que d’habitude. Dans la lignée de ce constat, ce sont les exportations qui sont en baisse en 2014 pour ces bouteilles car l’offre ne peut combler l’appétit de la demande. A la fois une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle car certains consommateurs ne peuvent plus se tourner vers la région bourguignonne à cause de tarifs parfois prohibitifs.

Le prix des vins peut être un frein

Le recul des exportations pour les grands vins de Bourgogne est désormais de 12% par rapport à l’an dernier sur les sept premiers mois de l’année. La faute à des récoltes restreintes depuis plusieurs années qui n’arrivent pas à répondre aux acheteurs toujours plus demandeurs. Cela a permis aux vins de la région de prendre beaucoup de valeur

Face à cette hausse des prix du vin, la question reste de savoir s’ils ne sont pas allés trop haut. Cela ne concerne pas les Grands Crus ni les Premiers Crus dont les prix sont voués à rester haut, et même à continuer leur ascension, selon Pierre Gernelle, directeur de la  Fédération des Syndicats de Négociants Éleveurs de Bourgogne. 

De grandes espérances pour les vins de Bourgogne

Les responsables de la région espèrent donc des vendanges fructueuses avec ce nouveau millésime, qui semble très prometteur au vu des premières semaines de récolte. Les experts estiment cependant qu’il faudra au moins deux années de récolte « normale » pour que les prix des vins bourguignons plus modestes se stabilisent et repartent vers le bas.

Un phénomène à coupler avec un euro plus faible qui suffira à garder les consommateurs importateurs en haleine.

Auteur : Mikael Pierron

© aterrom – Fotolia

Actualités récentes