Print Friendly, PDF & Email

Investissement vin : le Liv-Ex a analysé les écarts entre millésimes d'un même château

Dans le cadre d’investissement dans les grands vins, il est toujours intéressant de regarder de plus près les prix des vins d’un même château pour mieux comprendre certaines fluctuations. On se rend vite compte que d’un millésime à l’autre, les écarts peuvent être importants.

La note est une des clés pour investir dans le vin

Avant un investissement dans le vin la question que l’on se pose aujourd’hui est la suivante : une différence de note entre les millésimes influe-t-elle beaucoup sur le prix ? Le Liv-Ex s’est posé la question en pointant les plus gros écarts qui existent entre les vins les moins chers et les vins les plus chers et si la question de la corrélation entre le prix et la critique était réelle. Réponse : elle l’est.

Les marchés asiatiques des buveurs d’étiquettes ?

Au niveau des plus petits écarts, ce sont les seconds vins des Premiers Grands Crus Classés qui ont le plus petit écart entre eux, notamment en raison de l’intérêt prononcé en Chine pour ces seconds vins, ce qui permet aux prix d’être stables et de maintenir un petit écart entre les millésimes de ces seconds. De là à annoncer que les marchés asiatiques sont des buveurs d’étiquettes, il n’y a qu’un pas …

 Un millésime noté 100/100 par Parker fait la différence

Au niveau des plus grands écarts, la palme revient à L’Eglise Clinet dont le millésime 2002 (noté 86/100) vaut environ 840 euros par caisse alors que le millésime 2005 (noté 100/100) atteint presque la barre des 5500 euros par caisse, soit une différence de 552% ! Cela s’explique par l’importance que prennent les notes des critiques comme Robert Parker lorsqu’elles atteignent la note suprême. Il y a dans ce cas un effet qualité plutôt qu’un effet étiquette.

Ces écarts de prix parfois considérables doivent être analysés soigneusement mais aussi croisés avec de nombreux autres paramètres (conservation, authenticité, évolution des différents marchés internationaux, …) avant de décider d’un investissement vin.

 

Auteur : Mikael Pierron

 

Image : ©

Actualités récentes