Print Friendly, PDF & Email

Des ventes aux enchères de vin en mars 2014

Quatre ventes aux enchères de vin ont eu lieu fin mars entre Hong Kong et les Etats-Unis. Elles ont rapporté au total un chiffre d’affaires de 18 millions de dollars, soit 13 millions d’euros.

Des ventes de vin qui dépassent à nouveau les estimations

Les résultats de ces ventes de vin vont encore une fois au delà des estimations des experts. Se sont encore et toujours les grands vins de Bordeaux et de la Bourgogne qui sont sacrés mais on constate aussi une demande en croissance certaine pour des vins de Champagne et du Nouveau Monde, comme les vins italiens par exemple.

Dans ces salles de ventes, parmi les plus réputées du monde, ce sont en moyenne 90% des lots qui ont trouvé preneur. Chez Acker Merrall à Hong Kong, cinquante lots du Domaine de la Romanée Conti (DRC) ont levé 4,5 millions de dollars (3,28 millions d’euros) alors qu’une caisse de 12 bouteilles de Cros Parantoux 1999 de chez Henri Jayer ont atteint la modique somme de 642 000 HK dollars (60 000 euros).

Les grands crus sont les stars des ventes aux enchères

Encore une fois, les ventes de vins exceptionnels ont de nouveau surpassé les estimations des experts. Il y a eu un regain d’intérêt depuis quelque temps pour les vieux Bordeaux alors que la Bourgogne est toujours en haut du podium, comme en témoigne une vente de vins de la famille Drouhin il y a quelques semaines encore

Pour la maison de vente aux enchères Christie’s, ce sont trois magnums de Petrus 1961 qui ont défrayé la chronique en explosant les estimations avec un prix au marteau de 673 750 HK dollars (environ 63 000 euros, 21 000 euros par flacon !).

A retenir que les vins californiens ne sont pas en reste avec de beaux résultats de vente, notamment sur des Screaming Eagle ou des Scrarecrow. La région est de plus en plus réputée pour ses vins de qualité et nul doute que les connaisseurs commencent à s’y intéresser de plus en plus…

Auteur : Mikael Pierron

© Sergey Yarochkin – Fotolia.com

Actualités récentes