Print Friendly, PDF & Email

LVMH achète un vignoble en Bourgogne

Le groupe Louis Vuitton Moët Hennessy continue sa marche en avant et le rachat de vignobles. Jusque là, ce sont plutôt les prestigieux châteaux bordelais qui étaient dans le viseur de la célèbre maison de luxe comme Cheval Blanc ou Yquem, ainsi que d’autres grands noms comme Dom Perignon, Krug ou Hennessy Cognac.

Un investissement dans un vignoble bourguignon 

Pour la première fois, l’acquisition se porte sur un vignoble de Bourgogne : le Domaine des Lambrays. Celui-ci se situe tout près de Morey Saint Denis et se compose de 8,66 hectares. Il était en vente depuis 2010 et la mort de Günther Freund, propriétaire avec sa femme Ruth depuis 1996. Seule une parcelle de 200 mètres carré est restée entre les mains d’un autre propriétaire.

Peu d’informations ont filtré concernant le rachat du vignoble (le prix n’est pas connu par exemple), mais il est acquis que c’est Thierry Brouin qui gardera la main sur la vinification après 35 ans de bons et loyaux services. Il continuera donc son travail effectué sur les vins du domaine, d’appellations Puligny Montrachet et Morey Saint Denis.

Un groupe qui investit dans le vin à l’international

Par ailleurs, le groupe LVMH informe que son expansion vinicole ne s’arrête pas à la France puisqu’il a décidé d’acquérir un vignoble en Nouvelle-Zélande au travers de sa filiale Cloudy Bay. C’est de nouveau la première fois que le groupe va au-delà de ses frontières habituelles (Marlborough en Nouvelle-Zélande) avec le rachat de Northburn Station, qui est sujet à approbation du gouvernement.

Le vignoble se situe à Central Otago, une région connue pour son pinot noir, considéré comme le roi des cépages dans ce pays du bout du monde.

Auteur : Mikael Pierron

© DOC RABE Media – Fotolia.com

Actualités récentes