Print Friendly, PDF & Email

Investir dans un chateau de BordeauxLa vente d’un nouveau chateau de Bordeaux confirme que l’appétit des pays émergents pour le bon vin n’est plus à démontrer. Leur envie d’investir non plus désormais. Comme depuis plusieurs années, de plus en plus de domaines bourguignons ou de  chateaux de Bordeaux vendent leurs propriétés et vignobles à des investisseurs asiatiques riches et passionnés.

Des chateaux de renom à Bordeaux et en Bourgogne

Le Château Gevrey-Chambertin (Cote d’Or) et ses vignes qui se sont notamment vendus, fin aout dernier, à 8 millions d’euros, un prix record. Depuis, plusieurs châteaux de Bordeaux ont aussi été rachetés par quelques chinois fortunés. Ces derniers jours, c’est l’architecte chinois Wengcheng Li qui a fait l’acquisition de son troisième château en s’offrant le Château La Fleur Jonquet, après Château la Dominante et Château Lucas.

Dans ce chateau du bordelais, le riche investisseur tentera de perpétuer la tradition familiale après que les enfants de la (future ex) propriétaire, Laurence Lataste, n’aient pas désiré reprendre le flambeau. La production annuelle du château est de l’ordre de 50 000 caisses dont les trois-quarts sont dévolus à l’exportation.

L’un des plus vieux domaines de Bordeaux

Si le chateau a été fondé en 1986 sous l’impulsion de Madame Lataste, l’histoire de ces vignes est belle puisqu’elles sont parmi les plus vieilles de Graves, certaines atteignant 80 ans d’âge. De plus en plus d’investisseurs en vin cherchent à s’offrir des vignes pour diversifier leur patrimoine et pour le coté passion de cet investissement hors norme. Les amoureux du football noteront que le désormais retraité Sir Alex Ferguson recherche actuellement un château en France dans lequel investir…

Auteur : Mikael Pierron

Crédits image : © dutourdumonde – Fotolia.com

Actualités récentes