Print Friendly, PDF & Email

Les étiquettes de collection du château de Bordeaux Rothschild A Bordeaux, le château Mouton Rothschild fait référence pour la qualité de ses grands crus mais aussi pour son sens artistique. En effet, quel est le point commun entre Picasso, Andy Warhol, Chagall, Jeff Koons, Salvador Dali, Francis Bacon, Keith Haring et le Prince Charles ? Ils ont tous peint une étiquette d’un millésime de l’emblématique château de Bordeaux.

Mouton Rothschild : une source d’inspiration

Chaque année dans le château de Bordeaux un artiste est désigné par le Baron Philippe de Rothschild ou la Baronne Philippine de Rothschild pour sublimer le flacon de la prochaine cuvée, et ce depuis 1945. Ces œuvres d’art, qui décorent les bouteilles du château Mouton depuis 1945 et le fameux V de la victoire, ont depuis fait le tour du monde au travers d’une exposition itinérante accueillie par 42 villes depuis 1981, du musée Pushkin de Moscou au musée Victoria and Albert de Londres.

Les artistes qui immortalisent le domaine de Bordeaux sont exclusivement payés en caisses de Mouton Rothschild : cinq de l’année de « leur » étiquette et cinq d’autres millésimes.

Un musée au cœur du château de Bordeaux 

Cet été, le château Mouton Rothschild inaugurera en son sein un musée pour présenter l’ensemble de ces œuvres originales, ce qui sera une première dans l’histoire du domaine du bordelais. Il est attendu environ 50 000 touristes chaque année au château Mouton Rothschild, notamment pour cette exposition permanente, mais certaines expositions provisoires sont à prévoir dans le reste du monde.

Mouton Rothschild avait commencé à décorer ses étiquettes en 1924 pour fêter la mise en bouteilles au château, puis s’était abstenu jusqu’en 1945 et la fin de la seconde guerre mondiale. Depuis, c’est une tradition qui perdure, au grand bonheur des collectionneurs de grands vins.

Auteur : Mikael Pierron

Crédits image : © sablin – Fotolia.com

Actualités récentes