Print Friendly, PDF & Email

Les vins chinois sont-ils un bon investissement ?
Chauvins que nous sommes, nous les français, que diriez-vous si quelqu’un vous proposait un vin chinois pour accompagner un bon plat ? Que diriez-vous si ce quelqu’un vous avançait que ce vin représente peut-être l’avenir de l’investissement vin ? Vous ne le croiriez peut-être pas, vous vous moqueriez de lui sans doute. Et pourtant.

Les vins chinois deviennent des références

Il faut bien se rendre à l’évidence que l’avenir du monde du vin se conjugue avec le Nouveau Monde, ce dernier dont les sous-ensembles sont de plus en plus nombreux, à commencer par la Chine.

Aujourd’hui, 20% des vins chinois sont sur les standards des vins européens. Une bouteille sur cinq. Un constat fait par des français, et pas des moindres : Michel Bettane et Thierry Desseauve du guide Bettane & Desseauve. Leur voyage professionnel en Chine dans le cadre de leur prochain guide 2015 inclura, pour la première fois, des vins chinois. Et pas un ou deux… mais 31 ! Tous considérés comme très bons.

Une dégustation de vins chinois réalisée par des experts en grands vins

Ce résultat est issu d’une dégustation de 173 vins chinois qui a vu un panel de douze experts français et chinois participer aux festivités. Finalement, ce sont 24 vins rouges, 6 vins blancs et un vin pétillant qui entrent dans le guide car ayant au moins reçu la note minimale de 13 sur 20.

Michel Bettane a ainsi commenté cette ouverture aux vins chinois en expliquant qu’environ 20% des vins étaient très bons et proches des standards français et européens, même si beaucoup de vins étaient assez irréguliers et imprécis. A voir si les consommateurs européens penseront la même chose…

 

Auteur : Mikael Pierron

Source image © mynameuk – Fotolia.com

Actualités récentes