Print Friendly, PDF & Email

L’immobilier baisse, tournez-vous vers l'investissement vin

Le marché de l’investissement dans son ensemble utilise un système de vases communicants qui profite à ceux dont les résultats sont positifs. C’est toujours le même crédo, mais il se justifie.

Les grands vins, un investissement de diversification de patrimoine

Quand un marché, financier ou immobilier, perd de la valeur, les investisseurs se tournent vers de solutions annexes, telles que les investissements de diversification de patrimoine. L’investissement vin entre dans cette catégorie et fait des émules.
Alors que les prix de l’immobilier continuent de baisser à Paris, pour atteindre 7 880 euros par mètre carré en moyenne, d’autres marchés semblent plus attractifs. Quand l’immobilier baisse de 0,4% sur 3 mois et de 3,1% depuis le début de l’année 2015, l’investissement dans les grands vins chez Patrimoine Grands Crus est en hausse de près de 4%.

Pas de problème de locataire avec l’investissement dans les grands crus

Même si l’activité repart, que les ventes sont en hausse et qu’on semble atteindre un point de basculement vers des cieux plus glorieux, force est de constater que l’investissement dans la pierre est intéressant jusqu’à une certaine limite. Devoir gérer un bien, les problèmes de son locataire et les carences locatives devient périlleux et onéreux, surtout quand le prix du foncier ne compense pas un rapport locatif en berne par rapport à ce qu’il fut dans le passé.
De l’autre coté, investir dans le vin représente un placement passion, sans gestion, pour des bénéfices différents certes, mais bien complémentaires à ce que l’on peut trouver traditionnellement sur le marché.

Alors quand l’immobilier baisse, plutôt que de tout parier sur la pierre, peut-être faut-il réfléchir à l’investissement vin …

Auteur : Mikael Pierron

 

Image © alarts – fotolia.com

Actualités récentes