Print Friendly, PDF & Email

Gestion de patrimoine : faire grandir ses placements

La gestion de patrimoine est une activité qui se veut réfléchie et dont les graines n’apporteront des fruits que plusieurs années après les avoir plantées. Un maître mot régit les bonnes pratiques de la gestion de patrimoine : la diversification.

Gérer son patrimoine en choisissant des investissements durables

Parler de diversification de patrimoine semble logique pour un grand nombre d’investisseurs, mais cette règle d’or est-elle toujours appliquée ? Rien n’est moins certain. En effet, beaucoup de foyers ont la chance d’être propriétaires de leur résidence principale, certains même de résidences secondaires. Ces propriétés constituent généralement une part importante de leur patrimoine. Mais est-ce un investissement ? Pas forcément. Le jour où des difficultés financières s’inviteront dans l’équation, peu auront envie de revendre leur toit pour payer leurs dettes.

Pour composer un patrimoine solide, au-delà de l’immobilier au titre de résidence, il est possible d’investir dans l’immobilier locatif. Cela est une première étape dans la gestion de patrimoine. Il est aussi possible de s’intéresser de plus près aux investissements financiers : actions, obligations, devises, matières premières et produits dérivés de tous ces actifs, pour les moins novices.

Inclure dans votre patrimoine la gestion d’investissements secondaires

Au delà de ces investissements classiques, il existe des outils de diversification de patrimoine dont le vin fait partie, au même titre que les bois et forets, les pierres précieuses ou les montres de collection. A quoi servent ces produits ? A ajouter une nouvelle classe d’actifs à votre patrimoine afin d’optimiser encore un peu plus le risque global de votre portefeuille, donc de votre patrimoine.

L’investissement vin est un très bon outil pour cela, mais il reste un investissement secondaire par rapport à l’immobilier par exemple. Il ne doit pas représenter une part trop importante du patrimoine d’un foyer (maximum 5-10%). Cela veut dire que ces investissements ne sont accessibles que pour des gens qui ont déjà un patrimoine conséquent : immobilier et financier. Les caractéristiques des grands crus en font toutefois une classe d’actif intéressante car c’est un produit qui parle aux oreilles des investisseurs, qu’ils comprennent, qu’ils aiment et qui permet donc d’allier l’investissement à la passion. D’autant plus que les niveaux de rentabilité sont intéressants avec des niveaux de risque moins importants que sur les marchés financiers par exemple.

Auteur : Mikael Pierron

© denphumi – Fotolia.com

Actualités récentes