Print Friendly, PDF & Email

Retour sur les exportations de vin français en 2013Les exportations françaises de vin sont restées stables en 2013, c’est le constat fait par la Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux de France il y a quelques jours. L’année fut donc finalement bonne même si quelques réserves sont émises quant aux chiffres de l’année 2014, qui risquent d’être en baisse.

Les exportations de vins de champagne améliorent la moyenne française

Alors que les exportations de vins rouges et blancs ainsi que de Cognac n’ont pas été à la hauteur et ce sont bien les vins de Champagne qui ont tiré vers le haut les chiffres 2013. Au total, ce sont 200 millions de caisses qui ont été exportées, pour un montant global d’environ 11 milliards d’euros, dont 7,59 milliards pour le vin.

Après une très bonne année 2012 pour les exportations, les chiffres de l’an dernier sont donc en ligne. En revanche, Louis Fabrice Latour, président de la Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux de France, n’entrevoit pas la même évolution pour 2014, après deux millésimes très faibles en volume et en qualité (surtout 2013 qui semble d’avance compliqué pour les marchands).

L’avenir de l’exportation en vin pour 2014

Le constat de M. Latour sur les exportations en vin à venir devrait pousser les prix à la hausse et la question que tout le monde se pose est de savoir comment cela va être accepté par les acheteurs. La différence entre l’offre et la demande devrait pousser certains à se tourner vers de plus vieux millésimes ou à acheter des vins hors du premier tiers.

Concernant l’investissement vin, bien choisir les châteaux et domaines capables de se surpasser en termes de qualité devrait permettre de réaliser des performances à la hauteur des espérances d’un investisseur. Il ne s’agit plus d’acheter du vin en primeur pour espérer gagner facilement de l’argent.

Auteur : Mikael Pierron

© Michael Homann – Fotolia.com

Actualités récentes