Print Friendly, PDF & Email

Cave de grands vins – Les avantages de la mutualisationDétenir des parts d’une cave mutualisée, constituée des grands crus les plus rares et les plus prestigieux, permet à chacun de bénéficier des meilleures performances générés par ces vins d’exception tout en limitant le risque inhérent à tout investissement. Si une référence connaissait des turbulences sur le marché, la rentabilité assurée par les autres en lisserait les effets.

Au contraire, les systèmes qui proposent la constitution de caves individuelles limitent très largement cette possibilité de diversification, notion pourtant fondamentale de tout investissement. En effet s’il est acquis que la rentabilité provient de la rareté des bouteilles de grands vins, comment faire profiter à tous ses clients ou investisseurs des mêmes prestations et du même accès aux crus les plus prisés ?

Imaginons la situation du 200ème entrant dans une société qui propose ce type de placement : quelles seront ses chances  de bénéficier des performances des vins les plus prestigieux comme Petrus ou Romanée Conti ? Assurément faible.

De même quelle part pourra être accordée à la diversification des actifs avec un ticket moyen de quelques dizaines de milliers d’euros ?

L’investissement, pour être efficace, s’effectue sur les vins les plus prestigieux et les plus rares, et donc les plus chers.

Prenons l’exemple de Petrus dont le prix unitaire varie de 1.000 à 3.000 euros HT, les caisses de 6 ou 12 bouteilles atteignent rapidement des sommes rendant toute diversification  compliquée pour un investisseur de moins de 75.000 euros.

Actualités récentes